La vallée de l’Ourika : la fraicheur à 2 pas de Marrakech

Située à une trentaine de kilomètres de Marrakech, la vallée de l’Ourika est une vallée du Haut Atlas marocain. Elle est considérée comme un lieu relativement préservé, essentiellement pour sa nature et son mode de vie montagnard traditionnel.

Le village le plus connu dans cette vallée est celui de Setti-Fatma, grâce à ses 7 cascades. Il est aussi le point de départ de plusieurs randonnées que nous décrirons une prochaine fois. Dans ce billet nous allons nous focaliser sur les cascades et ce qu’il faut savoir pour cette excursion.

Cascades de setti fatma dans la vallée d'ourika près de marrakech

Une succession de cascades

Le village de Setti-Fatma (aussi appelé Sti Fadma) est facile à trouver. Les indications sont présentes le long du trajet et vous allez sûrement être interpellés par des guides pour vous proposer leurs services.

Il existe un petit parking, que nous vous conseillons de rejoindre, afin de laisser votre voiture à l’abri et loin du bord de la route. Il est facile à trouver puisque il est sur votre chemin et qu’ils le nomment  » parking des cascades ».

Une fois hors de la voiture, et comme d’habitude dans ce genre d’endroit, un guide (et parfois même plusieurs) se pointe pour nous proposer de nous accompagner. On refuse poliment en disant qu’on n’était pas là pour les cascades.

Pensant être capables d’y arriver seuls, on continue notre chemin mais on se rend vite compte qu’on est perdus. Un jeune du village nous remarque et nous propose son aide, on accepte un peu à contrecœur mais on ne l’a pas regretté au final.

Il nous fait traverser l’oued par un des ponts de fortune et on suit un sentier qui grimpe dans la montagne. Au bout de 20 minutes intenses en marche et escalade, on arrive à la première cascade. Elle est parfaite pour y tremper les pieds et faire de jolis selfies mais elle est très fréquentée. La suivante l’est déjà un peu moins et ainsi de suite. Nous, on a préféré les contempler de loin et savourer un bon thé à la menthe dans un petit café niché dans la montagne avec une vue magnifique.

L’accès vers les autres cascades est difficile et franchement pas très sûr et, comme on était à nos débuts de randonneurs, on a préféré descendre et dégusté un bon tajine. Le chemin du retour est plutôt simple et nous en avons profité pour faire des emplettes de produits artisanaux qu’on trouve un peu partout sur le chemin.

Des restaurants, les pieds dans l’eau, s’alignent tout au long du oued et misent sur la décoration et l’emplacement des tables pour attirer les clients. Nous avons choisi le plus fréquenté qui a aussi été validé par notre guide.

Sarah et Sami devant la première cascade de setti-Fatma dans la vallée d'Ourika près de Marrakech
La première cascade
Sarah et Sami dans la terrasse d'un café avec, en arrière plan, les autres cascades de setti-Fatma dans la vallée d'Ourika près de Marrakech
Les autres cascades derrière nous
Un verre de thé marocain avec comme arrière plan les cascades de Setti-Fatma
Un magnifique thé à la menthe
Produits locaux
Les produits locaux
Tajine de légumes dans un restaurant les pieds dans l'eau à Setti-Fatma dans la vallée d'Ourika près de Marrakech
Un tajine bien mérité

une bonne préparation

Notre excursion semble facile décrite comme cela, mais comme toute randonnée qui se respecte, il faut un minimum de préparation.

Il faut premièrement surveiller la météo. En cas d’orage ou de pluie, ce n’est même pas la peine de penser à ces cascades.

Ensuite, la tenue idéale s’impose. Il ne faut pas porter des chaussures confortables mais des chaussures de randonnées adaptées pour les terrains caillouteux. En été, la chaleur peut être insupportable, gardez donc une bouteille d’eau et un chapeau à proximité.

Comme ce n’est pas très loin de Marrakech, l’endroit est très fréquenté. Evitez les week-ends et allez y plutôt de bonheur.

Comparée aux autres randonnées qu’on a pu faire, celle-ci est la plus difficile. Pour atteindre toutes les cascades, on peut affronter certains doutes et frayeurs. Il faut penser à ramener quelques équipements de sécurité et de survie comme des bâtons de randonnée, une trousse de secours en cas de chute ou entorse, un sifflet et une couverture de survie.

Votre avis nous intéresse

Les cascades de Setti-Fatma sont loin de rivaliser avec celles d’Ouzoud à l’Est de Marrakech, mais c’est l’occasion de faire une balade avec un brin de fraîcheur, des vues vertigineuses sur les habitations berbères et une chance d’y croiser des singes Magots.

Avez-vous déja visité cette vallée et découvert les 7 cascades? Dites nous tout en commentaire. On sera ravis de lire vos retours d’expérience.

2 signes Magots sur un arbre
Des singes Magots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s