Transit intestinal perturbé: comment y remédier?

Nous allons abordé cette semaine un sujet qui peut être tabou pour certains, mais ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère. On parle de transit intestinal perturbé quand on évoque les difficultés qu’ont les intestins pour faire bouger les aliments. Cela nous concerne tous, petits et grands, hommes et femmes. Nous partagerons donc avec vous les causes pouvant entraîner ces troubles et les solutions naturelles pour y remédier.

comment sait-on que le transit est perturbé?

Un transit intestinal perturbé peut être trop lent ou trop rapide. Dans le premier cas, on parle de constipation alors que pour le deuxième cas de figure, c’est la diarrhée.

La constipation correspond à une diminution de la fréquence des selles et/ou des difficultés à les évacuer. Elle peut être causée par une alimentation pauvre en fibres, un manque d’exercice, la grossesse ou la prise de certains médicaments comme les antiacides et les antidépresseurs.

La diarrhée se définit par le passage fréquent de selles molles et aqueuses (3 fois par jour ou plus). Elle est causée, cette fois, par une alimentation riche en fibres, des infections bactérienne, virale ou parasitaire, une indigestion incomplète des aliments, la prise de médicaments comme les antibiotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les chimiothérapies cancéreuses.

Des millions d’hommes et de femmes souffrent de flatulences, ballonnements ou spasmes tous les jours ou presque après chaque repas. Ces maux nous causent une gêne profonde et une douleur insupportable. Ils perturbent aussi notre humeur qui peut impacter notre productivité. On peut facilement reconnaître une personne souffrant après un repas trop copieux en la voyant poser une main réconfortante sur son ventre ou desserrer sa ceinture d’un cran.

Une surconsommation de viande et/ou de graisses entraîne une mauvaise digestion des protéines à l’origine de gaz odorants alors qu’une alimentation riche en sucres et amidons raffinés (farine blanche) se caractérise par des ballonnements et des gaz non odorants, entrainant des spasmes musculaires involontaires.

un étalage rempli de beignets sucrés à la confiture
Une surconsommation de sucres et d’amidons entraîne l’apparition de gaz et de ballonnements

Une bonne santé intestinale

Une bonne santé intestinale permet une bonne santé tout court, un meilleur confort dans son corps et par conséquent une meilleure assurance. Comment combattre donc ces maux qui nous parasitent tout au long de la journée? Le premier conseil qu’on peut vous donner est de faire confiance à votre corps, il pourra se débarrasser naturellement de la cause de ces perturbations. Si possible, donnez-vous un délai d’attente de 48 heures à 72 heures, tout en respectant les conseils qui suivront.

Boire beaucoup d’eau

Une bonne hydratation s’avère efficace pour prévenir la perte d’eau due à une diarrhée, mais aussi essentielle pour ramollir des selles trop dures. Evitez l’eau du robinet et privilégiez une bouteille d’eau minérale naturelle, à garder près de soi et à consommer régulièrement pendant la journée sauf pendant les repas, car cela entrainerait un ralentissement de la digestion dû à la dilution des enzymes digestives.

Une bouteille d'eau minérale naturelle
Boire de l’eau minérale naturelle régulièrement

aliments et mains propres

La surface des aliments est le lieu de développement de plusieurs agents infectieux qui causent la diarrhée. Pensez à bien laver vos provisions avant de consommer et de bien faire cuire la viande pour éliminer tout nuisible par la chaleur. Evitez de consommer des fruits de mer crus et les aliments laissés à l’air libre trop longtemps. Une bonne hygiène commence par des mains propres et bien séchées, de préférence avec une serviette jetable si dans le foyer une personne est souffrante de diarrhée, il n’est pas recommandé d’utiliser la même serviette pour tout le monde.

Une femme se lavant les mains à l'eau et au savon
Bien laver et sécher ses mains avant de manger

pRENDRE SON TEMPS

On avait déjà évoqué ce sujet dans un autre article, vous vous en souvenez? Si non on vous laisse le soin de vous mettre à jour ici.

Il est important de prendre son temps lorsque l’on mange, de bien mâcher et laisser le temps à la salive de participer à la dégradation des nutriments, surtout l’amidon qui provoque des ballonnements et des gaz dans l’intestin.

Une assiette équilibrée et variée

C’est le conseil bien-être classique que vous pouvez retrouver sur tous les sujets touchant à notre corps. Avoir une alimentation équilibrée est la base pour être en bonne santé, la surconsommation de certains aliments entraîne l’apparition de maladies d’un côté et une déficience en quelques nutriments essentiels d’un autre. Une assiette avec des portions adéquates de viande, de crudités et de légumineuses vous apportera l’essentiel dont vous avez besoin sans nuire à votre confort.

Si vous êtes constipés, pensez à prendre plus de légumes ou de légumineuses et éloignez votre consommation de fruits des repas pour bénéficier des fibres qu’ils contiennent. Et en cas de diarrhée, vous pouvez manger des aliments qui retiennent les selles comme les bananes, le riz, les compotes de pommes et le pain grillé.

Introduisez entre les repas une tasse de tisane à base de plantes pour vous aider à soulager la gêne que vous ressentez. Le fenouil, la camomille et la verveine par exemple sont efficaces contre le ballonnement.

ne mangez pas dans un moment de stress

Une situation stressante se manifeste durant l’heure du repas, la réaction de l’être humain peut être de deux façons différentes. La perte de l’appétit ou une consommation excessive de ce qui se trouve devant soi afin de compenser généralement le manque de contrôle de la situation. C’est ce dernier cas de figure qui inquiète le plus car cela n’aura pour effet que de stresser votre organisme encore plus, entraînant des troubles de la digestion et des ballonnements.

faites de la place aux probiotiques

Plusieurs études internationales ont démontré les bienfaits des probiotiques sur la santé intestinale en soulageant le syndrome du côlon irritable et en réduisant le temps du transit, les ballonnements et les flatulences. Vous en trouverez facilement dans des yaourts et une consommation de 1 à 3 pots par jour de ce dernier a démontré son efficacité sur les troubles digestifs.

un pot de yaourt avec quelques myrtilles fraiches
Consommer des probiotiques régulièrement

Que faire quand ca dure?

Il faut toujours garder à l’esprit que ces troubles sont des symptômes et non des maladies. Ils se manifestent suite à une mauvaise alimentation, une infection microbienne, une maladie déjà existante ou une prise médicamenteuse. Il faut d’abord trouver l’origine de leurs apparitions avant d’agir.

Si c’est un effet indésirable du traitement que vous suivez actuellement, c’est une situation très fréquente mais qui ne vous donne pas le droit d’arrêter la prise de votre médicament. Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien, ensemble vous trouverez une solution.

Si votre trouble digestif persiste après le délai que nous avons fixé au début de l’article et malgré toutes les précautions que vous avez prises, il est temps de consulter un médecin. Son diagnostic déterminera si c’est la résultante d’une infection microbienne et vous prescrira le traitement adéquat, ou bien il dévoilera au grand jour la présence d’une maladie sous jacente comme un trouble de la thyroïde, une intolérance allergique à un aliment en particulier ou une inflammation du système digestif. Là aussi, votre médecin, avec votre pharmacien, vous orientera vers la voie de la guérison.

Consulter votre médecin quand les troubles persistent
Consulter votre médecin quand les troubles persistent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s