Visite de Chefchaouen, la perle bleue du Maroc

On vous fait découvrir par ce billet une des destinations les plus instagramables du Maroc, Chefchaouen, la perle bleue. 

Eloignée de Rabat à environ 300 km (soit 4h à 5h de route avec les arrêts), Chefchaouen ou Chaouen est une ville du nord-ouest du Maroc en plein milieu des montagnes du Rif. Elle compte environ 40 000 habitants, des habitants d’une extrême gentillesse et générosité.

Une vue en hauteur de la ville depuis la mosquée Bouzâafar
Vue en hauteur de la ville depuis la mosquée Bouzâafar

Un peu d’histoire

Le nom de la ville provient du berbère achawen, signifiant « les cornes », en raison des sommets montagneux qui la dominent et l’entourent. Chefchaouen est en fait niché au pied de la montagne « Mezedjel » et juste en face se trouve la montagne « Beni Hassan ».

Vous l’aurez compris donc, des paysages incroyables des montagnes et du bleu de la ville s’offriront à vous, surtout si vous vous décidez à prendre de la hauteur (ce qu’on vous conseille fortement).

Chefchaouen est fondée en 1471 puis achevée en 1480 par le chérif Ali ibn Rachid al-Alami. Entre 1471 et 1561, la ville est gouvernée par la dynastie des Banou Rachid et sera réunifiée au Maroc par les Saadiens.

En juillet 1883, l’explorateur français Charles de Foucauld est le premier Européen qui visite la ville et ses environs. En 1920, les Espagnols s’emparent de Chefchaouen, laquelle sera ensuite bombardée l’escadrille Lafayette puis les troupes de Franco. La ville ne fut rétrocédée au Maroc qu’en 1956, à la suite de l’abrogation du protectorat.

les ruelles de la Medina de Chefchaouen
Les ruelles de la Medina

Une journée suffit

Oui, une journée entière ( on a bien dit « entière ») est largement suffisante pour découvrir la ville, se perdre dans les ruelles, se faire une pause café et profiter à fonds des paysages qui l’entourent.

Nous vous conseillons de vous rendre de bonne heure et de préférence un jour de la semaine, sinon le samedi est préférable, pour être tranquille et pour pouvoir se balader loin du brouhaha des touristes.

Optez pour une tenue décontracté et confortable car il y’a de la marche à faire, rassurez-vous c’est très agréable.

Une porte bleue dans la ville de Chefchaouen
la couleur bleue représente la ville de Chefchaouen

Ce qu’il faut voir et faire

LA medina:

La médina de Chefchaouen est de loin la plus belle de toutes les Medina du Maroc. Il n’y a pas de monument particulier ici, uniquement des ruelles bleues aux arches de style andalou, des pots de fleurs colorés accrochés aux murs, des chats tout mignons, des représentations murales de la vie des locaux, des shops pour souvenir et produits locaux, du calme et de la sérénité, et on ADORE!!

Une source d'eau nommée Ras el Maa à Chefchaouen
Portes bleues à découvrir à la médina

rAS eL-maA:

La ville est connue pour son eau pure dont les qualités curatives sont décrites par tous les locaux. Pour accéder à son point d’origine, il faut tout simplement remonter le cours du petit ruisseau traversant la ville. Littéralement, Ras El-Maa veut dire « la tête de l’eau », on comprend donc qu’il s’agit de la source de cette eau qui nourrit tous les habitants de la région. Sur place, vous allez profiter d’une vue panoramique sur la ville et les montagnes.

La source de Ras el Maa

la kasbah:

Comme beaucoup de Médinas au Maroc, on y trouve la Kasbah, petite citadelle fortifiée avec son jardin andalou. On peut aussi profiter d’une vue panoramique depuis sa tour mais on a pas pu y accéder car ce lieu est fermé durant la période Covid.

la place Uta el-hamam:

il s’agite de la place principale de la médina où on retrouve des cafés et des restaurants à essayer après une longue balade à la vielle vile.

La randonné vers la mosquée Bouzâafar:

En rebroussant chemin depuis la source Ras El Maa, vous prenez à gauche au niveau du petit pont très animé où les locaux se rassemblent pour attirer les touristes. Quelques mètres plus loin, en traversant la route, vous trouvez le début du sentier vers la mosquée Bouzâafar qui domine la ville et offre un spectacle à ne pas rater.

La mosquée Bouzaafar perchée au sommet d'une colline et qui domine la ville Chefchaouen
La mosquée Bouzâafar

Déjeuner au bord du ruisseau:

Après notre mini escalade, nous nous sommes dirigés vers un restaurant facile à repérer par ses chaises colorées éparpillées tout au long du ruisseau. Il propose des tajines fraichement préparés et cuit au feu de bois, un régale!

s’impregner des traditions:

Sur le pont qu’on a évoqué précédemment et un peu autour, les locaux vous proposent de mettre les habits traditionnelles de la région et de vous prendre en photo ( pour 5 dh ≈ 0,5 euro), une activité très amusante qui nous a aussi permit de découvrir l’extrême gentillesse des gens du coin.

Sami (à gauche) et Sarah (à droite) portent les habits traditionnels du Nord du Maroc
Sami et Sarah portant les habits traditionnels du Nord du Maroc

alors, convaincu?

Nous étions très inquiets de ne pas trouver assez de bleu en venant ici, car les photos sur Instagram sont souvent trop retouchées, mais nous avons été plus que charmés par cette ville, qui est maintenant devenu notre préférée du Maroc. Nous sommes déjà entrain de réfléchir à notre retour car il y a pleins de paysages encore à découvrir dans cette région.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s