Congélation des aliments : principes, avantages et bonnes pratiques

De nos jours, il est devenu de plus-en-plus compliqué de se nourrir sainement tout en ayant un emploi du temps très chargé. Cela signifie donc multiplication du phénomène de malbouffe et toutes les conséquences qui vont avec. Cependant une alternative existe et permet de se nourrir décemment : la congélation.

Cette dernière permet de conserver les saveurs et textures des aliments, ainsi que leur teneur en nutriments. On peut congeler quasiment tous les aliments : fruits, légumes, herbes aromatiques, viande, poisson, pain, pâtisseries et plats préparés maison, pâtes crues,…

Voici quelques avantages de la congélation :

  • Manger sainement quelque-soit votre emploi du temps;
  • Vous gaspilleriez moins de nourriture car elle sera conservée par le froid;
  • Vous allez faire des économies;
  • Vous varierez les plats pour une alimentation équilibrée;
  • Vous allez manger des produits frais préparées selon vos envies, sans additif ni conservateurs;
  • Vous allez faire plus attention aux quantités que vous mangerez.

Cependant la congélation doit respecter des règles qu’il ne faut pas prendre à la légère et une bonne qualité des mets décongelés vient surtout de cette rigueur.

Voici donc, dans les paragraphes qui suivront, tout ce dont vous aurez besoin pour être un pro en la matière.

Vous avez besoin d’un congélateur 

Il est rare de nos jours de trouver une cuisine sans un congélateur car la plupart des marques d’électroménager qui se respectent propose des réfrigérateurs-congélateurs combinés.

  • Le premier critère à prendre en compte pour acheter un congélateur est sa superficie ou, en d’autres termes, l’emplacement qui lui sera réservé. Il existe les congélateurs coffres qui ne s’ouvrent que par le dessus et qui vous obligent à vous retrouver tête en bas pour accéder au fond. Ils sont dotés d’un volume important puisqu’ils ne possèdent pas de tiroirs mais demandent plus d’espace au sol. En revanche Ils seront parfaits si vous les installez dans une cave par exemple.
  • Passons maintenant au volume de votre congélateur. Ce dernier dépend étroitement du nombre de personnes à nourrir. Un congélateur de moins de 150 litres est idéal pour une seule personne. Deux personnes devront choisir un volume entre 150 et 250 litres. Pour un foyer de 4 personnes et plus, il faudra s’orienter vers un congélateur de plus de 250 litres.
  • Le type de froid est LE critère à ne pas négliger lorsqu’on veut acquérir un congélateur. Il existe deux différents types de froid pour les congélateurs : le froid statique et le froid ventilé.

Le froid statique est la technologie basique utilisée depuis longtemps. Le principe est simple :  l’air se réchauffe en refroidissant les aliments, il monte vers le haut du congélateur où il est refroidi par un évaporateur. L’air refroidi descend vu qu’il est plus dense, rafraichit de nouveau les aliments et le cycle recommence.

Ses points faibles sont les suivants :

  1. La formation de givre, ce qui nécessite un dégivrage manuel régulier;
  2. La température non homogène à l’intérieur du congélateur nous oblige à ranger les aliments les plus sensibles en bas comme la viande pour optimiser la conservation.

Malgré ces inconvénients, ce congélateur présente encore quelques avantages :

  1. Les aliments ne se dessèchent pas grâce à un taux d’hygrométrie élevé;La technologie est silencieuse;
  2. Le prix est plus économique et plus accessible à tous les foyers.

Le froid ventilé (No-Frost) est la technologie phare à ce jour. Le congélateur est équipé d’un ventilateur qui répartit l’air froid et sec injecté plus rapidement et de façon homogène. Il est aussi équipé d’un évaporateur qui aspire les vapeurs produites par les aliments et l’humidité ambiante, c’est ce qui empêche la formation de givre.

Comme tout appareil dans ce monde, celui-ci présente quelques inconvénients :

  1. Le froid est sec et a tendance à dessécher les aliments s’ils ne sont pas bien emballés;
  2. Le prix est plus élevé par rapport au congélateur à froid statique.

Mais ces avantages montrent que cette technologie offre plus de confort :

  1. Pas de formation de givre;
  2. Les aliments sont mieux préservés grâce au ventilateur qui répartit l’air de façon homogène;
  3. La température est rapidement refroidie après l’ouverture de la porte.
  • La classe énergétique est aussi un paramètre à prendre e considération. Le congélateur, comme son ami de toujours le réfrigérateur, sera branché dans votre cuisine 24/24 7j/7, chose qu’il ne faut pas négliger car cela se traduira dans la facture d’électricité. Nous vous conseillons donc de privilégier un congélateur de classe A++.
  • La température est à ne pas négliger. Nous vous conseillons de vous orienter vers un congélateur à quatre étoiles (****) qui sera capable de maintenir une température inférieure ou égale à −18 °C. c’est la température idéale pour conserver les aliments en bonne qualité tout en respectant une consommation normale en termes d’énergie.
  • Le pouvoir de congélation est le dernier critère mais reste tout de même aussi important que les autres. Il s’agit de la quantité d’aliments en kilogramme qu’un appareil est capable de congeler en 24 heures à la température requise (minimum -18°C). Le pouvoir de congélation, pour les congélateurs à 4 étoiles, est en théorie de 6,5 kg/24h pour 100 litres de volume utile.

Vous devez savoir comment congeler

La congélation suit des règles bien précises qui déterminent la qualité de la conservation.

Pour une congélation réussie et sans risque, des règles d’hygiène s’imposent :

  • Mains propres;
  • Plan de travail propre;
  • Ustensiles de cuisine;
  • Contenants propres qui serviront à la congélation.

Ceci va permettre de limiter la contamination microbienne.

Passons maintenant à la préparation des aliments et repas à congeler.

Les fruits et les légumes

  • Tout d’abord il faut privilégier des produits frais qui n’ont pas séjournés très longtemps au réfrigérateur;
  • Il faut ensuite préférez les fruits et légumes sains, à pleine maturité et qui ne présentent aucun signe de maladie ou d’attaque de nuisibles;
  • Nettoyez les fruits et les légumes sous un filet d’eau (Ne les laissez pas tremper dans l’eau car une partie de leur nutriment se verront dissout dans celle-ci);
  • Essorez avec du papier absorbant ou un torchon parfaitement propre pour ne laisser aucune goutte d’eau;
  • Coupez-les en morceaux pour gagner du temps lorsque vous les décongèlerez.
  • Gardez les fruits de petit calibre entiers;
  • Dénoyautez les fruits à noyaux;
  • Pensez à congeler les fruits en compotes, coulis, marmelades ou sirop pour gagner de la place;
  • Ajoutez du sucre sur les fruits destinés à être mangés cru pour conserver leur saveur, leur couleur et leur teneur en vitamine C;
  • Ajoutez du jus de citron sur les fruits qui s’oxydent au contact de l’air pour conserver leur aspect.

La viande, le poisson et le poulet

  • Privilégiez une viande, un poulet et un poisson de bonne qualité et les plus frais possible;
  • Dégraissez la viande le plus possible car le gras va rancir même en étant congelé (Les lipases, enzymes qui ne sont inhibés qu’à -25°C, vont continuer leur activité et dégrader les lipides après un certain temps libérant des acides gras qui, en s’oxydant, sont responsables de l’apparition de flaveurs désagréables);
  • Emballez chaque type de viande (hachée, steak, filet de porc, escalope de veau…) dans un contenant à part car la durée de conservation n’est pas la même;
  • Enlevez les écailles du poisson et videz ses entrailles car les substances contenues dans ses viscères altèrent la chair du poisson même à basse température;
  • Coupez la tête du poisson, enlevez les branchies puis lavez à l’eau froide;
  • Garder les autres poissons, en attente de préparation à la congélation, dans des glaçons pour ne pas rompre la chaîne de froid;
  • Coupez le poulet en morceaux, enlevez la peau, désossez le blanc, lavez tous les morceaux puis les laissez sécher.

Les herbes arômatiques

  • Bien laver les herbes comme la coriandre, le persil, le basilic…, bien les séchez puis les hachez avant de congeler;
  • Placez-les dans un bac à glaçons pour faciliter leur dosage à la sortie du congélateur;
  • Incorporez-les à du beurre pour en faire des beurres aromatisés que l’on congèle aussi.

Pain, viennoiserie, gâteaux et tartes

  • Achetez ou préparez les gâteaux, tartes et viennoiseries en grande quantité et conservez-les immédiatement dans le congélateur;
  • Préparez des cakes que vous couperiez en tranches et vous congèleriez une fois refroidies;
  • Coupez le pain en quartier et les baguettes en tranches pour prendre uniquement la quantité nécessaire et faciliter la décongélation.

Voilà vous savez désormais quasiment tout à propos de la congélation des aliments. Nous aborderons dans un prochain article les différents types de contenants de congélation.

Bon appétit !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s